tourbillon

tourbillon [ turbijɔ̃ ] n. m.
• 1487; torbeillon XIIe; lat. pop. ° turbiculus, du lat. turbo, inis
1Masse d'air qui tournoie rapidement. cyclone, tornade. « Soudain, un tourbillon de vent souleva la poussière, tordit les arbres, les fouetta furieusement » (R. Rolland).
2Mouvement tournant et rapide (en hélice) d'un fluide, ou de particules entraînées par l'air. remous. Tourbillon de poussière. « Le vent qui soufflait très fort, chassait des tourbillons de sable » (Flaubert).
Masse d'eau animée d'un mouvement hélicoïdal rapide et formant un creux. maelström, vortex. Tourbillons d'une rivière. « Un chapelet d'entonnoirs dans les bas-fonds produit dans les vagues un chapelet de tourbillons » (Hugo).
3Tournoiement rapide. « elle exécuta autour de moi, en me tenant la main, un tournoiement plein de grâce, dans le tourbillon duquel je me sentais emporté » (Proust).
4Hist. sc. Système matériel animé d'un mouvement de rotation. Newton ruina la théorie des tourbillons de Descartes.
5Fig. et littér. Ce qui emporte, entraîne dans un mouvement rapide, irrésistible. Le tourbillon de la vie. Il « fut entraîné par un courant invincible dans un tourbillon de plaisirs et de travaux faciles » (Balzac).

tourbillon nom masculin (ancien français torbeil, du latin populaire turbiculum, du latin classique turbo, -inis) Mouvement rapide de rotation de l'air. Masse d'air, de gaz, etc., qui se déplace en tournoyant : Des tourbillons de fumée, de feuilles. Mouvement rapide et circulaire : Les tourbillons de la valse. Littéraire. Ce qui emporte, entraîne dans un mouvement rapide, irrésistible, grisant : Le tourbillon des affaires. Mouvement circulaire ou hélicoïdal des molécules d'eau dans un cours d'eau. (Les tourbillons caractérisent la turbulence.) Type d'écoulement d'un fluide caractérisé par un mouvement de rotation des particules autour d'un axe, avec une vitesse inversement proportionnelle à la distance de l'axe. ● tourbillon (synonymes) nom masculin (ancien français torbeil, du latin populaire turbiculum, du latin classique turbo, -inis) Littéraire. Ce qui emporte, entraîne dans un mouvement rapide, irrésistible, grisant
Synonymes :
Mouvement circulaire ou hélicoïdal des molécules d'eau dans un cours...
Synonymes :

tourbillon
n. m.
d1./d Masse d'air qui se déplace dans un mouvement tournant impétueux. Tourbillon de vent.
Ce mouvement, caractérisé par les matières qu'il déplace avec force. Tourbillons de poussière.
d2./d PHYS Mouvement en spirale des particules d'un fluide.
Masse d'eau tournant avec violence autour d'une dépression.
d3./d Fig. Agitation tumultueuse. Le tourbillon des plaisirs.

⇒TOURBILLON, subst. masc.
A. — Masse d'air, de gaz qui tournoie rapidement. Tourbillons de l'ouragan, du cyclone. Roulant son image, Le léger nuage Monte, flotte et nage Dans son tourbillon (LAMART., Harm., 1830, p. 300). Lorsqu'un gaz s'écoule par un tuyau qui change de section, il y a (...) variation de vitesse (...) accompagnée de remous et de tourbillons qui produisent une perte de charge (SER, Phys. industr., 1888, p. 303).
En partic. [Dans la phys. cartésienne] Mouvement de rotation qui aurait entraîné la matière primitive et formé les astres par sa condensation. Descartes expliquait le système du monde par l'hypothèse syllogistique des tourbillons (PROUDHON, Créat. ordre, 1843, p. 110). Il cite avec éloge (...) L. M. Salentin, qui tentait de faire renaître la doctrine des tourbillons de Descartes (QUENEAU, Enf. du limon, 1938, p. 148).
B. — P. ext.
1. Mouvement rapide, circulaire ou hélicoïdal de l'air entraînant un fluide ou des particules. Tourbillon de fumée, de poussière. Du Nord, enveloppé d'un tourbillon de brume, Par bonds impétueux, quatre fleuves d'écume Tombèrent, rugissants, dans l'antre du milieu; Les blocs lourds qui roulaient se fondirent au feu (LECONTE DE LISLE, Poèmes barb., 1878, p. 49). Il y a des tourbillons de sable! L'ange de la mort apparaîtrait, que nous ne le verrions pas (LENORMAND, Simoun, 1921, 13e tabl., p. 150).
2. Mouvement hélicoïdal rapide d'un liquide qui forme un creux à sa surface. Il suivait des yeux, machinalement, des tourbillons qui se formaient à la surface de la rivière (...) et son regard attiré par le courant absorba toute sa pensée (LACRETELLE, Hts ponts, t. 1, 1932, p. 188). Le fleuve s'engouffrait d'un bloc sous la voûte (...) troué de tourbillons en entonnoirs véhéments qui s'acharnaient sur place (ARNOUX, Visite Mathus., 1961, p. 119).
C. — Tout ce qui entraîne ou est entraîné dans un mouvement rapide et circulaire; ce mouvement lui-même. Tourbillon de feuilles mortes. Les esprits de l'air se mirent en route, entraînant Fritz et Sûzel, Hâan et la fille du bourgmestre, Schoultz et sa danseuse dans des tourbillons sans fin (ERCKM.-CHATR., Ami Fritz, 1864, p. 194). La jeune fille fut prise dans un tourbillon de claques (LA VARENDE, Roi d'Écosse, 1941, p. 205).
En tourbillon. Loc. adv. Avec un mouvement tourbillonnant. Deux vieilles dames étaient assises dans le salon, et, par les portes ouvertes, des enfants vociférants se poursuivaient d'une pièce à l'autre en tourbillon. Rien ne troublait M. Fauconnier, ni les dames. C'était une demeure livrée à la jeunesse(CHARDONNE, Bonheur Barbezieux, 1938, p. 39). Loc. adj. [En parlant d'une monture de bijoux] En spirale. Mes yeux tombèrent sur son alliance. Celle de Papa, qu'elle [Maman] avait toujours continué à porter (...) était d'or et flanquée d'une bague de fiançailles « en tourbillon » (H. BAZIN, Qui j'ose aimer, 1956, p. 37).
PYROTECHNIE. Artifice de fête qui, à la mise à feu, tournoie rapidement sur lui-même. (Dict. XXe s.).
SPORTS
CATCH. Ceinture avant et pivotement qui permet à l'attaquant de plaquer son adversaire au tapis. Une prise de jambes et d'épaules, suivie d'un tourbillon (L'Auto, 6 mars 1934, p. 3 ds GRUBB Sports 1937, p. 74).
FOOTB., vieilli. Tactique offensive qui permet aux attaquants par des permutations latérales ou profondes de se démarquer (d'apr. PETIOT 1982).
D. — P. anal. Mouvement qui emporte irrésistiblement, agitation intense et désordonnée. Le tourbillon de la vie parisienne; le tourbillon des affaires. Cowper voit dans cette disposition et dans ce vœu universel [vers la retraite] un cri de la conscience qui, longtemps méconnue, mais non abolie, rappelle toute créature humaine à son origine et à sa fin, et l'avertit de sortir du tourbillon des villes, de cette atmosphère qui débilite et qui enflamme, pour revenir là où il y a des traces encore visibles, des vestiges parlants d'un précédent bonheur (SAINTE-BEUVE, Caus. lundi, t. 11, 1854, p. 134).
Littér. Ce qui emporte dans un mouvement irrésistible, dans une espèce de griserie, de vertige. Tout le tourbillon des états temporaires de mon individu me fait l'effet d'être hors de moi, comme la voie lactée est hors de notre globe (AMIEL, Journal, 1866, p. 487). Solange: (...) Margot aime Maxime. Maxime aimera Margot. Ils courent dans la nuit. Ils se disputent (...). Fred: Ils suivent leur tourbillon. Vous n'entrez pas dans le système. Vous resterez toujours en dehors de leurs rondes (COCTEAU, Mach. à écrire, 1941, III, 8, p. 208).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1re moit. du XIIe s. turbeillun « masse d'air emporté par un tournoiement rapide » (Psautier Cambridge, 148, 8 ds T.-L.); XIIIe s. tourbillon de vent (De Marie et de Marthe, B.N. 1553, f° 270 v° ds GDF. Compl.); 1461 tourbillon (VILLON, Epître à ses amis, 18 ds Le Lais Villon et les Poèmes Variés, éd. J. Rychner et A. Henry, p. 68); 2. a) 1558 « tout ce qui tournoie rapidement (feu, fumée, poussière, etc.) » (DU BELLAY, Songe, VII ds Regrets et autres œuvres poétiques, éd. J. Jolliffe et M. A. Screech, p. 313); b) 1611 « eau qui tournoie avec violence » (COTGR.); 3. 1647 « matière tournant autour de divers centres dont la partie la plus dense aurait formé les astres » (DESCARTES, Principes de la philos., p. 176); 4. ca 1660 « ce qui entraîne les hommes dans un mouvement rapide » (ABLANCOURT ds RICH. 1759). Dér., à l'aide du suff. -on1 à valeur augmentative, de l'a. fr. torbeil, torbil « tourbillon » [fin XIe s. torbeil (RASCHI, Gl., éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, t. 1, 1005)]; fin XIIe s. turbil (Sermons St Grégoire sur Ezechiel, 14, 12 et 15, 26 ds T.-L.), lui-même issu du lat. class. turbo, turbinis « tourbillon », auquel on a ajouté le suff. -iculus, -ilium (cf. l'esp. torbellino et le port. torvelinho qui sont aussi dus à des substitutions de suff.). Fréq. abs. littér.:1 243. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 1 808, b) 2 770; XXe s.: a) 1 611, b) 1 289.

tourbillon [tuʀbijɔ̃] n. m.
ÉTYM. 1487; torbeillon, v. 1175; du lat. pop. turbiculus, du lat. turbo, -inis « tourbillon ».
1 Masse d'air qui tournoie rapidement. Cyclone (cit. 2), vent. || Les tourbillons de la bourrasque, de l'ouragan.Tourbillon de vent (pléonasme, selon Littré, qui cite Mme de Sévigné). → Frimas, cit. 2; intempérie, cit. 3.
1 Soudain, un tourbillon de vent souleva la poussière, tordit les arbres, les fouetta furieusement.
R. Rolland, Jean-Christophe, Le matin, II, p. 169.
2 Mouvement tournant et rapide (en hélice) d'un fluide, ou de particules entraînées par l'air. || Tourbillon de fumée, de vapeur (→ Haleine, cit. 32), de poussière. || Le vent soulevait (cit. 7) de minces tourbillons (de terre).(1611). Masse d'eau animée d'un mouvement hélicoïdal rapide et formant un creux. Maelstrom, vortex (→ Giratoire, cit. 1; gouffre, cit. 7; succion, cit. 2). || Les tourbillons d'une rivière (→ Marmite, cit. 5), d'un torrent.
2 Un chapelet d'entonnoirs dans les bas-fonds produit dans les vagues un chapelet de tourbillons. Quand l'un vous lâche, l'autre vous reprend. Un navire, happé (…) roule ainsi de spirale en spirale (…)
Hugo, l'Homme qui rit, I, II, XV.
3 Le vent qui soufflait très fort, chassait des tourbillons de sable (…)
Flaubert, Salammbô, VIII.
3 (1635). Tournoiement rapide. || Un tourbillon d'oiseaux (→ Cri, cit. 28). || Faire des tourbillons. Tourbillonner. || Le tourbillon de la valse.Fig. et littér. Agitation, hourvari (cit. 5); groupe en mouvement rapide. || « D'horribles escadrons, tourbillons d'hommes fauves » (→ Ruer, cit. 2).
4 Que les rires, les voix, les lampes et le vin
Vous doivent faire en l'âme un tourbillon divin !
Hugo, les Chants du crépuscule, IV.
5 Pour me dire ce bonjour, elle exécuta autour de moi, en me tenant la main, un tournoiement plein de grâce, dans le tourbillon duquel je me sentais emporté.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. IX, p. 53.
Techn. Artifice qui tournoie rapidement sur lui-même lorsqu'il est mis à feu.
4 Par compar. (à cause d'une forme en spirale). || En tourbillon, se dit d'une forme de monture de bijoux.
5.1 Mes yeux tombèrent sur son alliance (…) elle était d'or et flanquée d'une bague de fiançailles « en tourbillon » (un maigre diamant de famille que l'économe grand-mère Duplon avait fait remonter […])
Hervé Bazin, Qui j'ose aimer, 4, p. 38.
5 (1647, Descartes, les Principes philosophiques, III, 65 et sq. : « Que les cieux sont divisés en plusieurs tourbillons et que les pôles de quelques-uns de ces tourbillons touchent les parties les plus éloignées des pôles des autres »). Hist. des sc. Système matériel animé d'un mouvement de rotation. || Newton ruina la théorie des tourbillons (→ Force, cit. 62, Voltaire; monde, cit. 1, d'Alembert).
6 — Descartes pour l'aimant donne fort dans mon sens.
— J'aime ses tourbillons. — Moi, ses mondes tombants.
Molière, les Femmes savantes, III, 2 (→ aussi Monde, cit. 4).
6 (Déb. XVIIe). Fig. et littér. Ce qui emporte, entraîne dans un mouvement rapide, irrésistible. || Le tourbillon de la frivolité (cit. 5), du monde (→ Futile, cit. 2), de la vie, des affaires ( Activité). || Le tourbillon des pensées (→ Enrager, cit. 17).
7 (…) le tourbillon nous emporte, nous n'avons pas le loisir de nous arrêter si longtemps sur une même chose (…)
Mme de Sévigné, 785, 28 févr. 1680.
8 Lucien vit pendant un mois son temps pris par des soupers, des dîners, des déjeuners, des soirées, et fut entraîné par un courant invincible dans un tourbillon de plaisirs et de travaux faciles.
Balzac, Illusions perdues, Pl., t. IV, p. 809.
9 Ceux mêmes des Enfants de notre maison, qui malheureusement jetés dans le tourbillon d'un monde corrupteur, ont pu se livrer pendant quelques années d'effervescence à des plaisirs dangereux, n'ont pas tardé à rentrer en eux-mêmes.
Restif de La Bretonne, la Vie de mon père, p. 253.
7 Sports. Mouvement tournoyant.Spécialt (au catch). Ceinture avant suivie d'un mouvement de pivotement puis d'un placage au sol.Tactique offensive complexe comportant des mouvements tournants rapides, au football.
DÉR. Tourbillonnaire, tourbillonner.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tourbillon — 1. (tour bi llon, ll mouillées, et non tour bi yon) s. m. 1°   Vents impétueux qui tournoient (c est le sens du latin turbo), différents des cyclones où l air ne se meut pas toujours rapidement. •   Regarde parfois dans l abîme, Avec des yeux de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • tourbillon — Tourbillon. s. m. Vent impetueux qui va en tournoyant. Ce tourbillon a bien fait du degast. furieux tourbillon. Quelques Philosophes modernes appellent, Tourbillon, Une quantité de matiere qui tourne autour d un Astre ou d une Planete. Le… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Tourbillon — (spr. Turbilliong), ein Feuerwerkskörper, eine aus Papier gewundene Raketenhülfe, von 1/2 bis 1 Pfund Kaliber (1,3 bis 1,64 Zoll im Durchmesser), mit einem Satz aus gleichen Theilen Salpeter u. Mehlpulver, welchem ebensoviel Schwefel, Kohlen u.… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Tourbillon — (franz., spr. turbijóng, »Wirbel, Strudel«; Tafelrakete), s. Feuerwerkerei, S. 529 …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Tourbillon — (frz., spr. turbijóng), Feuerwerkskörper, der ein kreisendes und senkrecht aufsteigendes Feuer bildet …   Kleines Konversations-Lexikon

  • tourbillon — /turbi jɔ̃/, it. /turbi jon/ s.m., fr. (propr. turbine ). 1. (sport.) [nel calcio, azione condotta con rapidi e continui spostamenti degli attaccanti, per creare confusione nella difesa avversaria]. 2. (fig.) [rapido susseguirsi di eventi, idee e …   Enciclopedia Italiana

  • tourbillon — de vent, Turbo, Venti turbo, Vortex …   Thresor de la langue françoyse

  • Tourbillon — Wanduhr mit Tourbillon (ganz oben) Tourbillon im Detail …   Deutsch Wikipedia

  • Tourbillon — A tourbillon (English IPAEng|tʊərˈbɪljən, French IPA2|tuʁbijɔ̃, meaning whirlwind ) is an addition to the mechanics of a watch escapement. Invented in 1795 by French watchmaker Abraham Louis Breguet, a tourbillon counters the effects of gravity… …   Wikipedia

  • Tourbillon — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Tourbillon », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot tourbillon est employé dans… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.